Intercepté par deux agents des services frontaliers à sa sortie d’avion, l’humoriste français Dieudonné M’Bala M’Bala a finalement été refoulé en début de soirée, mardi.

L’humoriste controversé Dieudonné a annoncé sur sa page Facebook qu’il devait faire un « aller-retour », mais qu’il reviendrait « en paix » — référence au titre de son spectacle — à Montréal, mercredi.

Arrivé en sol canadien peu avant 13 h, sur le vol 342 d’Air France, l’artiste controversé devait présenter son spectacle En paix, dont 12 représentations sur 13 affichent déjà complet, du 11 au 18 mai. La tournée québécoise devait l’amener à Montréal (Espace Mushagalusa), à Québec (La Scène Lebourgneuf) et à Trois-Rivières (La P’tite Grenouille).

Le 22 avril, le maire de Montréal Denis Coderre exprimait via Twitter son désaccord avec la venue de l’humoriste français :« Une personne qui incite en Europe à la haine raciale et qui est un formenteur de tensions sociales n’est pas le bienvenu à Mtl. Dieudonné OUT ». Pour sa part, la ministre responsable de la Culture, Mélanie Joly, a confirmé suivre le dossier « de près ».

Rappelons que la galerie d’art de l’Espace Mushagalusa a été vandalisée samedi dernier. L’auteur des graffitis racistes prétend que l’incident n’est pas relié à la venue de l’humoriste. Une plainte a été déposée à la police par le propriétaire des lieux Mushagalusa Chigoho, qui a affirmé que les représentations ne seront pas annulées.

© Manon Dumais - Avec La Presse canadienne