Il s’agit du vol AF 953, à bord de l’avion Airbus A380-300 de la Compagnie Air France prévu hier à 23h30 partant de l’aéroport international de Douala pour Paris Roissy Charles de Gaulle qui a failli tourner au drame.

Selon des sources concordantes, l’airbus A380-300 de la compagnie d’Air France en provenance la Malabo la capitale de la Guinée Équatoriale, ayant fait escale à l’aéroport international Douala, devait de nouveau relier Douala à Paris vers 23h30.

C’est alors que quelques instants après avoir décollé en partance pour Paris, l’appareil a commencé à perdre le kérosène. Heureusement, le gros porteur n’avait pas encore pris de l’altitude et très vite, un incendie va se déclencher, ce qui va créer la panique parmi les centaines de passagers à bord.

« Apercevant le feu, le pilote a rapidement pris la décision de faire demi-tour et d’atterrir en urgence. Dès l’atterrissage, les sapeurs pompiers ont accouru et ont réussi à maitriser le feu ».Racontent certains témoins oculaires confiés à cameroun-info.net.

Jusqu’ici, les causes de cet incident restent indéterminées. Le vol AF 953 n’a finalement plus eu lieu. Les passagers ont été logés à l’hôtel Banno Palace et bien d’autres dans la ville de Douala avec la promesse qu’ils pourraient à nouveau être embarqués dans un autre avion dans la nuit d’aujourd’hui à demain mercredi 29 novembre 2017.

Redigé par: Alain N.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur