Dans la matinée du lundi 25 mai 2020, la résidence du Maurice Kamto a été prise d’assaut par un groupe individus armés d’armes blanches, résolument déterminé à en découdre avec l’opposant du Paul Biya.

« Nous sommes venus aujourd’hui faire un coup de gueule au Pr Maurice Kamto, pour le mépris qu’il a pour la Nation. Il se targue de dire qu’il parle pour le peuple camerounais alors qu’il n’a aucun élu de la Nation, il n’a aucun maire, aucun député, aucun conseiller municipal. Alors à quel titre peut-il dire qu’il parle pour la Nation», va offusquer l’un d’entre eux, présenté comme le président de ce mouvement des « Patriotes », et qui revendique une proximité avec le régime en place. « Ce Mr qui avec sa meute salissent l’image du Cameroun. Nous sommes un groupement patriotique, non politique, un mouvement de développement et de l’unification du Cameroun. Lui dire non au tribalisme et aux casses des ambassades que ses militants sont en train de faire partout en Europe», va-t-il ajouter d’un ton dur.

Ce groupe que le MRC qualifie de « milice » va faire face à une opposition des agents de sécurité en faction et surtout à une intervention des militants du MRC, qui une fois l’alerte lancée se sont rués vers la résidence de Maurice Kamto.

Tard dans la soirée, le leader du MRC va réagir en s’attaquant  au régime de Paul Biya. Pour l’opposant camerounais, le peuple doit rester mobilisé pour sauver la nation. « Aujourd’hui, ma résidence a été attaquée par des hommes armés, scandant des menaces de mort et promettant la violence. Le Cameroun s’effondre sous un régime kleptocrate et criminel. Les Camerounais doivent rester mobilisés, vigilants et prêts à sauver la nation, le cas échéant », va lancer via son compte Twitter l’avocat-politicien

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur