Célestin Djamen

Célestin Djamen l’a indique à travers un texte publié sur les réseaux sociaux.

La pilule est très difficile à avaler. Visiblement déçu pour n’avoir pas pu se présenter aux élections locales de février 2020, ceci suite à une décision Maurice Kamto, Célestin Djamen multiplie des sorties au vitriol contre son parti.

A l’entendre parler, on se croirait à la veille d’un divorce avec son parti. Le Secrétaire National en charge des Droits de l’Homme et de la gouvernance du MRC exprime désormais son courroux sur tous les toits. Dans une nouvelle sortie, le transfuge du SDF tance le parti de Maurice Kamto, un parti qu’il a récemment présenté comme une ONG, au regard de son engagement dans le terrain des opérations de lutte contre le Coronavirus

 

Voici une autre réflexion qu’il partage ce jour avec ses fallowers sur la toile

On n'éduque pas un peuple en lui donnant à manger, à boire ou de quoi se soigner.

Le faire c'est le maintenir dans la veulerie, l'illusion et la fainéantise voire dans l'infantilisation car en votre absence ils seront perdus. Le Peuple n'est pas une oie sauvage qu'il faut gaver mais des esprits qu'il faut éduquer.
On ne change pas non plus la vie d'un Peuple dans un assistanat reptilien et mesquin, ça se retourne toujours contre leurs auteurs.Un peuple, on peut le tromper un certain temps ou un temps certain mais on ne peut le tromper tout le temps.

La véritable éducation consiste à lui donner les clefs de sa propre libération, soutenir le contraire est une escroquerie intellectuelle.
Il est bien vrai qu'en politique la démagogie est parfois efficace mais ça dure rarement longtemps.

Un Peuple a des droits SACRÉS et le rôle du politique c'est de garantir le respect de ces droits. Les ONG au même titre que les partis politiques sont UTILES à la société mais ne sauront guère être confondus car n'ayant pas le même rôle à jouer. Le gardien de but n'aura JAMAIS le même rôle que le stoppeur même s'ils concourent tous les deux à la victoire de leur équipe.

Le détenteur d'un Pouvoir politique n'a qu'une ambition: le conserver. Et le seul moyen de le remplacer et reformer les mauvaises institutions afin de changer le destin de ses concitoyens c'est de coloniser ces institutions. Pour y parvenir il n'y a que deux voies: la violence et les urnes. J'ai choisi la voie des urnes malgré de nombreuses épines qu'elle comporte. Je laisse les naifs à leurs rêveries et les démagogues à leurs démagogies.

Comment pouvez-vous d'ailleurs vous convaincre que le moteur d'une voiture est mauvais si vous n'êtes pas dans la voiture?

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur