marché

Les populations de la cité capitale ont de quoi s’alarmer car les denrées alimentaires de ce coté enregistrent une hausse de 0,2% à la consommation final.

des ménages Selon un rapport publié par l’institut national de la statistique au mois d’octobre 2019, l’Indice des prix à la consommation finale des ménages progresse de 0,2% à Yaoundé (de 2,2 à 2,4%), Aussi, selon l’organisme « Cette hausse mensuelle résulte en grande partie du rebond des prix des produits alimentaires (+0,5% après +0,2% le mois précédent) et du redressement des prix du logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles (+0,5% après -0,1% le mois passé) ».

Il ajoute que, les prix des communications (+0,4% après +0,2% le mois dernier), des articles d’habillement et chaussures (+0,1% après +0,3% le mois précédent) et ceux des boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants (+0,1% après +0,2% le mois dernier) ont également augmenté. Dans la foulée, les prix des produits alimentaires ont aussi augmenté sur un mois sous l’effet du renchérissement des prix de la viande (+2,5% après +0,8% le mois dernier), des pains et céréales (+2,0% après +0,9% le mois dernier) et des fruits (+2,1% après +3,7% le mois dernier).

En revanche, les prix des légumes se contractent davantage que le mois précédent (-0,4% après -0,1%). Les prix des poissons et fruits de mer sont aussi en baisse (-0,3% après une stabilité le mois dernier).

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur