Cameroun - Coronavirus: Ebolowa organise la riposte

Avec zéro cas déclaré et zéro suspect de la pandémie, le personnel de la santé du Sud a mobilisé les radios communautaires ce mardi,17 mars 2020 pour relayer la bonne information aux populations.

Se laver régulièrement les mains avec de l'eau propre coulante et au savon, ou utiliser la solution hydro-alcoolique afin d'éliminer tout germe et agent pathogène pour des personnes ayant été en contact avec un malade, des poignées de porte ou des billets d'argent contaminés par exemple.

Deuxièmes, se couvrir le nez et la bouche avec un mouchoir jetable lorsqu'on tousse ou éternue, ou alors tousser dans le pli du coude en évitant tout contact à moins d'un mètre avec une personne présentant les symptômes de la grippe. C'est de fait, le message du Ministère de la Santé publique (Minas) via son personnel en poste dans la région du Sud, qui invite les radios communautaires implantées dans son air de santé géographique, de Meyomessala à Kye-Ossi en passant par Kribi, de relayer aux habitants de ces zones pendant les grandes heures d'écoute sur leurs différentes antennes et en langues locales.

Les représentants des radios et chefs de chaînes présents ont suivi les explications données par le médecin et émis des doléances allant dans le sens des moyens devant permettre la réalisation des spots-radio, eux qui tournent parfois avec des moyens assez réduits et ne bénéficient d'aucun appui même après la signature de quelques conventions. Ceux à quoi, le Délégué Régional de la Santé du sud, Dr Bidjang Robert a répondu avoir pris note et promis de le transmettre à qui de droit mais pour l'heure, qu'il faille très rapidement agir en diffusant et en traduisant en langues locales les recommandations ainsi que les mesures d'hygiène aux populations. Le confinement n'étant pas pour l'heure la chose la mieux partagé et surtout inviter les populations à ne pas céder à la panique du fait de la psychose.