L’ancien international camerounais est revenu sur les déboires du mondial sud-africain lors d’une «live session» sur le réseau social Instagram.

La pandémie du Coronavirus a entrainé l’arrêt des championnats de football dans le monde entier. Comme le reste des citoyens ordinaires, les footballeurs sont confinés à leur domicile en attendant que la maladie soit éradiquée.

Pour passer le temps, plusieurs d’entre eux prennent régulièrement d’assaut les réseaux sociaux pour raconter leur quotidien en confinement, mais également quelques anecdotes sur leur carrière en club où en sélection nationale. Il y a deux jours, Alexandre Song s’est plié à cet exercice.

Au cours d’une conversation avec l’un de ses proches, diffusée simultanément sur le réseau social Instagram, l’ancien milieu de terrain des Lions Indomptables du Cameroun s’est longuement appesanti sur le désordre qui régnait au sein de la tanière des Lions, lors de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud.

A en croire l’ancien joueur des Gunners d’Arsenal en Angleterre, le principal instigateur de cette cacophonie était un joueur qu’il a présenté sous le nom de «Bantou». Toutefois, d’après des petites informations glissées çà et là au cours de cette discussion, on s’est rendu compte qu’il s’agissait de Samuel Eto’o, capitaine de la sélection nationale, lors du mondial sud-africain. «(…) on prend la liste [deuxième match contre le Danemark] on donne au bantou d’aller remettre au ministre… après, apparemment dans la nuit, le bantou a envoyé un message au ministre pour lui dire que Rigo [Rigobert Song] ne joue pas, je ne joue pas, tel ne joue pas. Je ne sais pas ce qui s’est passé là-bas, mais moi j’étais titulaire le lendemain», a déclaré le vice-champion d’Afrique 2008.

«Mais le Bantou a dit qu’il était en course pour le Ballon d’or 2010 et il voulait s’entourer des meilleurs pour faire une bonne Coupe du Monde et finir au moins sur le podium», renchérit l’interlocuteur d’Alexandre Song. Et à l’ancien joueur du FC Barcelone de répondre «A l’époque-là c’était juste pour monter que c’est moi qui décide».

Cameroun-Info.Net

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur