Cameroun-Crise anglophone : Des milliers de copies du GCE brûlés par sécessionnistes au lycée bilingue de Fundong ( Nord-Ouest)

image illustrative

Au moins 1000 copies du GCE ont été réduites en cendre dans la nuit du lundi du 28 mai au lycée bilingue de Fundong, localité située dans le département du Boyo (région du Nord-Ouest).

Selon notre source, l’incendie a eu lieu peu après minuit, dans un bureau administratif où étaient gardées les copies du premier jour de composition des candidats au lycée bilingue de Fundong, centre d’examen.

Les premières constatations ont rapidement laissé penser que feu a été allumé volontairement. Ducoup, un doigt accusateur s’est tendu en direction des combattants sécessionnistes qui sévissent dans le secteur.

Les autorités locales n’ont pas fourni plus de précisions sur les circonstances exacte de cet acte ignoble, mais notre source rapporte que les actions de ces terroristes auraient été facilitées ce jour par une forte pluie qui s’est abattue toute la nuit.

La même source confie que plusieurs personnes auraient été interpellées au lendemain de cette sale besogne et seraient en pleine exploitation.

Mardi 29 mai, apprend-on, les candidats ont poursuivi leurs examens au lycée bilingue de Fundong et les restes de copies transportées vers un autre lieu. Qu'en serait donc t-il des copies allées en fumée? impossible pour l'heure de répondre à cette question

Les régions anglophones du Cameroun sont confrontées depuis plus d’un an à des attaques de plus en plus fréquentes et meurtrières. Les fonctionnaires et les symboles de l’État sont essentiellement les cibles

Quelques 5000 élèves ont été privés d’école, à cause des fermetures d’établissements dans certaines localités des régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest du Cameroun.