Dans la nuit du lundi 10 au mardi 11 septembre les sécessionnistes ont perpétré des attaques dans des régionsanglophones.

Ces assauts ont été commis dans les villes de Buea, Kumba(sud-ouest) et kumbo dans le nord-ouest.

En effet, la population de la localité de Muea avait découvert le corps d’un présumé soldat de l’armée camerounaise.

Apres enquête, l’armée a rejeté son corps disant qu’il n’appartient pas à aucun corps de l’armée. Pourtant du côté de la famille du défunt, il faisait partie de l’armée camerounaise et il est mort pour la nation.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur