Cameroun-Crise anglophone : Le proviseur du lycée bilingue de Buea enlevée

Enanga Georgina Sanga, proviseur du lycée bilingue de Buea

Enanga Georgina Sanga, proviseur du lycée bilingue de Buea(GBHS), a été enlevée dans la matinée du vendredi 25 mai 2018 par des individus armés non identifiés.

Selon certains témoignages, la victime a été enlevée par des individus appartenant à une branche armée des mouvements séparatistes.

La circulation des motos étant interdite, elle aurait été par la suite transportée sur un vélo vers une destination inconnue.

Enanga Georgina était selon les même sources accusée par les sécessionnistes d'avoir obligé ses élèves du lycée bilingue de Buéa à participer au défilé du 20 mai. C'est donc par représailles qu'elle aurait été enlevée.

Le maire de la commune de Banguen (Sud-Ouest) et son adjoint avaient aussi été enlevés dans a nuit du 19 au 20 mai 2018. Ils avaient été accusés, tel que le maire le confirmait lui-même dans une vidéo, de collaborer avec l'administration publique pour l'organisation de la fête nationale de l'unité.

Depuis plus d'un an, la minorité anglophone, représentant environ 20% de la population camerounaise, proteste contre ce qu'elle juge la marginalisation vis-à-vis du pouvoir centrale. Les plus radicaux ont pris la sécession pour la seule option. Ils multiplient des rapts à l’endroit des fonctionnaires et s’attaquent aux symboles de l’État. Ils sont clairement considérés comme des terroristes aux yeux de Yaoundé.