Lydienne Solange Taba a été tuée par balle au domicile de son amant, le sous-préfet de Lokoundje. Nos confrères du Griote Tv, ont publié un article, après avoir donné une nouvelle fois la parole à Rosine, la meilleure amie de Lydienne Solange Taba. D’autres révélations, il se dit par exemple que la jeune fille de 23 ans brutalement «assassinée» portait une grossesse de deux mois et son téléphone est jusqu’aujourd’hui introuvable.

237actu.com propose à ses lecteurs la lecture de cet autre article pris chez nos confrères de Griote TV.

Lydienne et son téléphone étaient inséparables, mais depuis son décès, on ne sait où est passé son objet de prédilection.

Même si elle n’avait rien à faire avec son téléphone, il restait connecté sur internet. Parmi les faits qui attirent l’attention des amis de Lydienne; l’absence de son téléphone, qui pourtant pourrait détenir des éléments de preuve.

Adepte des réseaux sociaux, Lydienne était rarement séparée de son téléphone. Pour elle, c’était un objet précieux qu’elle gardait toujours connecté sur internet. Mais ce fameux vendredi à partir de minuit, elle était déconnectée, nous fait savoir Rosine notre source. Chose incroyable selon elle. «Qu’on ne nous dise pas que c’était un accident. Tout avait été programmé. La fille que je connais là? Elle ne se déconnecte jamais, même si elle n’est pas en train d’utiliser le téléphone», affirme Rosine.

Cette dernière prend l’exemple de leur forum sur lequel, la défunte était très active jusqu’à la dernière minute de sa vie. Ce qui a d’ailleurs aiguisé leurs soupçons, c’est que même au petit matin de samedi, elle n’avait pas réagi dans le groupe virtuel d’amis. «C’est toujours elle qui nous réveillait. Mais samedi jusqu’à 9h il était impossible de lui envoyer un message et elle ne répondait pas au téléphone», nous dit Rosine. C’est donc en ce moment que les amies de Lydienne commencent à s’inquiéter, se demandant si elle n’a pas eu un accident, mais cette thèse était impossible puisqu’à son arrivée à Kribi, elle a envoyé le message «Bien arrivée oooh», il était 18h53.

A son arrivée, elle est directement allée chez sa tante avec laquelle elle vivait. Aux environs de 22h, elle s’est mise en route pour rejoindre la résidence du Sous-préfet, après plusieurs appels de ce dernier. Et comme d’habitude, elle n’a pas manqué de tenir ses amies du forum au courant, même si elle leur avait dit ressentir une peur vis-à-vis des attitudes de son compagnon.

Avant d’y aller, elle a lancé à sa tante, «monsieur Ebanga va me sentir». La tante en question dit avoir entendu une discussion plutôt tumultueuse entre les deux «amoureux». Pour celle qui avait souvent organisé les événements de celui qu’elle considérait comme son futur «beau-fils», un échange de temps en temps houleux fait partie de la vie de couple.

Lydienne est morte enceinte de deux mois, dans des circonstances troubles. Le décès est survenu dans la résidence de Franck Derlin Eyono Ebanga, sous- préfet de Lokoundjé. Jusqu’ici, on n’est pas fixé sur l’origine de sa mort. Volontaire ou bien accidentelle ? Les amies la défunte penchent pour un acte prémédité.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur