Cameroun-élections 2020-taux de participation : Le ministre Atanga Nji pris en flagrant délit de mensonge ?

Ministre Atangana Nji

Le boycott prôné par certains partis politiques comme le MRC a porté des fruits.

Hier dimanche 9 février, était jour de vote dans le cadre des municipales et législatives 2020, pour un taux de participation historiquement faible, selon plusieurs sources déployées sur le terrain.

Plus de six camerounais sur dix aurait boudé les urnes le dimanche 9 février, une abstention qui serait record. Ce double scrutin était fermement rejeté par le MRC de Maurice Kamto. « La Moyenne à la clôture des bureaux est de 28% à Yaoundé et près de 20% à Douala. Dans l'ensemble du territoire national on sera autour de 30% maximum de participation pour près de 70% d'abstention », a indiqué le lanceur d’alertes Bertolt, citant une source diplomatique.

Certains médias internationaux comme France 24, TV5 Afrique ou encore RFI, qui ont couvert ces élections ont déploré un taux de participation très faible.

Le ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji a quant à lui confirmé en soirée lors d’une conférence de presse que le vote s’est déroulé sans anicroche sur tout l’étendu du territoire Camerounais.

Le super chef de terre a surtout declaré que les camerounais ont boycotté le mot d’ordre de boycott en se rendant massivement dans les urnes.

Le membre du gouvernement a rappelé pour finir que les responsables des partis politiques et les électeurs doivent sereinement attendre le verdict des urnes qui, interviendra dans une dizaine de jours.