Cameroun-élections législatives municipales, régionales : Paul Eric Kingue veut tourner le dos à Maurice Kamto

Paul Eric Kingue ira certainement aux prochaines échéances électorales avec son parti politique le Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN). Le directeur de campagne du candidat Maurice Kamto au dernier scrutin présidentiel devrait  quitter la coalition autour du candidat du MRC pour se lancer avec son parti dans la bataille pour les élections législatives, municipales, et même régionales

« Militants et sympathisants du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN), en prélude à la fête nationale de la jeunesse du 11 Février 2019 prochain et aux échéances électorales avenir notamment, les élections municipales, législatives et régionales, j'appelle le Bureau National du MPCN, chaque militant, voire sympathisants à une forte mobilisation en vue d'apporter un succès retentissant à cet événement majeur » ,a écrit l’intéressé dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux

L’ancien maire de la commune d’arrondissement de Njombé-Penja invite à cet effet ses militants de cette circonscription « à constituer une commission locale dans un meilleur délai, afin palier à l'absence du Président de Section de Penja », victime d’un accident de la circulation,

Lire l’intégralité du communiqué

Militants et sympathisants du Mouvement Patriotique pour un Cameroun Nouveau (MPCN), en prélude à la fête nationale de la jeunesse du 11 Février 2019 prochain et aux échéances électorales avenir notamment, les élections municipales, législatives et régionales, j'appelle le Bureau National du MPCN, chaque militant, voire sympathisants à une forte mobilisation en vue d'apporter un succès retentissant à cet événement majeur.

En effet, compte tenu de l'indisponibilité du Président de Section de Penja, des suites d'accident de circulation, à qui la lourde responsabilité de mobiliser les militants incombe habituellement, j'invite les militants de Njombé et Penja à constituer une commission locale dans un meilleur délai, afin palier à l'absence du camarade éprouvé, hisser en son honneur et tel qu'il aurait souhaité que les festivités de la fête de la jeunesse et éventuellement les scrutins municipale, législative et régionale soient. J'attache du prix à cette directive car, cette mobilisation est d'une importance capitale pour notre parti politique, le MPCN.

Fait à Yaoundé, le 18/01/2019 PAUL ÉRIC KINGUE,

PRÉSIDENT NATIONAL DU MPCN