Cameroun-fonction publique : des fonctionnaires absentéistes bientôt sous le coup de sanctions.

joseph le

Ils sont près de 9000 le nombre d’agents publics concernés par cette mesure répressive, ceci dans le cadre de l’opération de comptage physique du personnel de l’Etat( coppe).

Dans le détail, indique Joseph Lé, le ministre de la fonction publique et de la réforme adminitrative du cameroun, l’on dénombre 3 721 agents de l’État relevant du Code du travail et 5 045 fonctionnaires. À cet effet, le membre du gouvernement rappelle aux intéressés de consulter les listes disponibles sur le site web du ministère de la Fonction publique et de se rapprocher de ses services compétents dans un délai de 30 jours.

Faute de quoi, ces agents publics présumés absentéistes s’exposent aux sanctions disciplinaires prévues par la réglementation en vigueur. Lancé en avril 2018, le Coppe a déjà permis à la fonction publique camerounaise d’identifier et d’expurger du fichier solde de l’État environ 10 000 agents publics fictifs pour une économie budgétaire annuelle d’environ 30 milliards de FCFA en 2019.

Ces agents émargeaient irrégulièrement sur le budget de l’État, du fait d’une absence non justifiée, d’une démission ou d’un décès non déclaré.