L’histoire entre le PSG et Eric-Maxim Choupo-Moting n’est pas encore terminée. L’attaquant camerounais, dont le contrat s’est terminé en juin, a accepté de prolonger de deux mois pour participer à la fin de saison parisienne. Et s’offrir une nouvelle chance de briller après avoir traversé quelques moments difficiles comme ce soir du 7 avril 2019, où il avait empêché son coéquipier, Christopher Nkunku de marquer un but en sauvant le ballon sur la ligne face à Strasbourg. Un épisode, et notamment les critiques qui ont suivi, qu’il a très mal vécu.

“Cela aurait pu le faire craquer, sonner la fin de sa carrière”

“Bien sûr que cet épisode lui a fait mal, explique Juste, son père et agent, dans Le Parisien. Il a été très critiqué dans la presse et gravement insulté sur les réseaux sociaux. Il a vraiment fallu qu’il soit costaud moralement. Tout cela aurait pu le faire craquer, sonner la fin de sa carrière.”

L’attaquant, arrivé au club en 2018, ne s’était pas caché à l’issue du match en se présentant devant la presse pour s’excuser et expliquer l’action. “Ça va très vite, avait-il déclaré. Il faut prendre des décisions et malheureusement, j’ai pris la mauvaise. J’ai eu ce réflexe, c’est très dommage. Il faut que je continue, que je garde la tête haute. C’est le foot.

Malgré ce petit traumatisme, le joueur bénéficie d’une cote de sympathie très élevée dans le vestiaire et même auprès du public. Le départ d’Edinson Cavani va lui permettre de revenir dans la liste des joueurs éligibles pour disputer le Final 8 de la Ligue des champions. Il a encore quelques rendez-vous de prestige à honorer.

 

RMC

Redigé par: 237 Actu

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur