Les Amazones de la BAS

De l’avis des observateurs, cette mesure vise principalement les activistes dissidents à certains chefs d’Etats africains.

La France envisage l'expulsion de son territoire des personnes responsables de troubles à l'ordre public, à en croire une correspondance du ministre français de l'Intérieur, adressée aux préfets de département le 29 septembre 2020.

Le ministre français de l'Intérieur, Gérald Darmanin a en effet écrit une correspondance aux préfets de départements, dans laquelle il instruit à ces autorités administratives de prendre de mesures contre les personnes responsables de troubles à l'ordre public sur l'entendue du territoire francais.

lettre du ministre francais de linterieur cin112023 cameroon info p net 800xm1x

Cette correspondance selon certains observateurs, vise des entités comme BAS, cette organisation née au sein des diasporas camerounaises et hostile au régime de Yaoundé, souvent pointée dans les actes de vandalisme, comme le saccage des représentations diplomatiques camerounaises à Paris et à Berlin en janvier 2019.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur