Pr Vincent-Sosthène Fouda

Le devenir des 4000 sacs de riz donnés aux populations par l’entreprise Orca reste flou.

Le don de 4000 sacs de riz, réceptionné en avril dernier, par le Ministre de santé publique, Manaouda Malachie, pour le compte de l’entreprise Orca, comme élan de solidarité dans lutte contre le coronavirus, continue de faire polémique.

Ce don de 4000 sacs de 25 kilogramme chacun, devait être distribué aux populations au regard du spectre de la crise alimentaire qui plane sur le pays, suite au Coronavirus. Mais curieusement, le riz a porté disparu.

Le Ministre de la santé publique tant bien que mal, essaie de rassurer que les 4000 sacs de riz ont été acheminés vers les 10 régions du pays. Mais les populations interrogées jusqu’ici disent n’avoir rien eu et personne des autorités locales n’est disponible pour dire exactement où est passé le riz de Orca.

Sur les réseaux sociaux, la polémique enfle. Certains abonnés soutiennent même que ce riz a été revendu dans les marchés noirs. Mais le Pr Vincent-Sosthène Fouda a  aussi une autre idée. Selon lui, le riz d’Orca a pris d’autres circuits non conventionnels. « Ce que je sais du riz d'Orca c'est qu'il a été donné à certains députés pour qu'ils aillent dire merci à leurs électeurs - je peux donner la liste », écrit l'homme politique sur sa page Facebook.

De toute évidence, une odeur de détournement sent sur cette affaire du riz d’Orca. Certaines langues disent même que ce riz s’est mélangé aux multiples autres dons qui restent introuvables.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur