Les professeurs de l'Université de Bamenda ont lancé hier une grève de deux jours pour protester contre l'insécurité qui les empêche de bien faire leur travail.

Ces enseignant qui ont annoncé la grève par un communiqué lundi ont déclaré que des menaces régulières, des tentatives d'assassinat ainsi que des enlèvements les empêchaient de mener à bien leurs activités.

Ils demandent plus de protection et mettent fin aux violences sporadiques qui menacent le bon fonctionnement de l'école. Suite à ce mot d’ordre, les salles de classe sont restées désertes.

La grève intervient après l’enlèvement de trois enseignants et quelques étudiants lundi soir à Bambili, qui sont toujours en captivité.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur