Sous-secrétaire d'Etat américain pour les Affaires africaines, Peter Tibor Nagy

Le sous-secrétaire d'État aux Affaires africaines des États-Unis, Tibor Nagy,  a réagi suite aux arrestations  des manifestants et journalistes ce 22 septembre lors des marches pacifiques initiées par l'opposant Maurice Kamto.

«Je suis déçu d’apprendre les arrestations et les mauvais traitements de certains manifestants pacifiques et journalistes hier au Cameroun. Nos pays sont plus forts lorsque les citoyens se font entendre pacifiquement et que les dirigeants élus s’engagent avec ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. » a twitté le Monsieur Afrique de Donald Trump.

Tibor Nagy, ce   diplomate qui a toujours  donné des sueurs froides au régime de Yaoundé

Le président Paul Biya avait accordé une audience il y a plus d’un an à Tibor Naguy. Les questions politiques qui semblaient provoquer une brouille entre Washington et Yaoundé avaient été abordées, notamment la situation des droits de l'homme et la crise anglophone.

Au cours d'un compte rendu, le média d’Etat, Crtv , va essayer de détendre l’atmosphère, en indiquant que les grandes questions politiques (qui dérangent) comme l’affaire de l’opposant Kamto n’ont pas été évoquées,

Sauf que Tibor Nagy va apporter quelques heures plus tard des réelles précisions via des tweets sur le contenu de ses échanges au Palais de l'Unité avec le Président Paul Biya.

L’émissaire américain renseignait alors qu'ils ont discuté, outre des questions bilatérales, de la question des droits de l'homme au Cameroun, appelant expressément à un dialogue inclusif pour la fin des violences dans les régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest.
Tibor Nagy avait également exprimé sa préoccupation concernant l'arrestation de Maurice Kamto et la conduite des processus judiciaires contre cet opposant et plusieurs de ses partisans. Mais aussi des menaces à la liberté d'expression et de manifestations.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur