Cameroun-meeting de Bafoussam : les partisans du RDPC challengent la « BAS » et traitent ses membres « d’anti patriotes »

Les militants et sympathisans du rassemblement démocratique du peuple camerounais de la région de l’ouest du Cameroun se sont réunis samedi à Bafoussam, où ils ont réitéré leur soutien au respect des institutions de l'État qu’incarne le président Paul Biya.

Conduits par le président du Sénat, Marcel Niat Njifenji, ils ont condamné les récents actes «anti-patriotiques» perpétrés par certains Camerounais à l'intérieur et à l'extérieur du Cameroun dans le but de troubler l'unité, la tranquillité et la vie commune des Camerounais.

Les militants ont également désapprouvé la stigmatisation et les discours de haine, et ont appelé les Camerounais à s'unir plus que jamais et à vivre ensemble pour un Cameroun prospère et émergent à l'horizon 2035.

S'exprimant lors de la cérémonie, le président du Sénat, Niat Njifenji, a rappelé que "derrière Paul Biya, la seule mission est d'œuvrer pour la paix."

Les autres personnalités présentes à la réunion étaient le secrétaire général du comité central du RDPC, Jean Nkuete, le sultan Ibrahim Mbombo Njoya, l'initiateur de la réunion et de nombreux ministres.

Rappelons que les membre de la « brigade antisardinard » avait menace de poursuivre toute personne en général et les chefs traditionnels qui prendraient par à cette cérémonie.