Pr Jean Gatsi

Membre de l’intelligentsia camerounaise, le professeur Jean Gatsi accuse Maurice Kamto de conspirer pour mettre le pays à feu et à sang par tous les moyens.

Dans une autre tribune au vitriol, cet enseignant de Droit à l’université de Douala, sans brandir la moindre preuve, se contente d’alléguer que le phénomène des microbes qui s’abat depuis quelques jours sur Douala, est mis en place par Maurice Kamto à l'effet de créer un climat de terreur dans plusieurs quartiers de la capitale économique. « C’est le prolongement de son projet insurrectionnel », dit-il.

Voici la publication du Pr Gatsi

Les microbes : une excroissance de la Bas-Mrc de Kamto Maurice

Il faut être fou pour ne comprendre les véritables raisons de la violence qui s’abat depuis quelques jours sur certains quartiers de la  capitale économique avec le phénomène des microbes. Leur but : créer un climat de terreur dans plusieurs quartiers de Douala.

Les autorités de la ville ont vite fait d’agir pour mettre un terme à ce qui s’apparentait comme le prolongement du projet insurrectionnel. Et c’est de cela qu’il s’agit. L’on se souvient que Kamto Maurice avait promis, il y a de cela quelques semaines, de rendre le Cameroun ingouvernable. Le peuple n’a semble-t-il pas bien perçu tout le sens de ces menaces.

A la vérité, Kamto Maurice a soutenu le recrutement et le financement de cette organisation terroriste des microbes pour créer un climat quotidien de terreur  et punir au passage les communautés qui seraient hostiles aux idéaux tribalistes du MRC, principalement les Bassa et les Douala. Ce n’est donc pas un hasard si les microbes ont fait par exemple de Deido leur chantier de violence.

Le peuple Camerounais, fier de sa diversité et fidèle aux idéaux de paix, d’amour et du vivre ensemble prônés par le Président de la République SE Paul BIYA, a collaboré avec les autorités légitimes de la ville de Douala pour mettre en déroute ces barbares financés et armés par la BAS et autres proches de Kamto Maurice.

Les microbes interpellés méditent aujourd’hui sur leur sort dans nos geôles. Toutefois, la vigilance doit rester de mise. D’autres actes de violence sont en cours de préparation par les barbares de Kamto Maurice. Seule la condamnation à mort de ce dernier par la justice militaire pour appel et incitation à l’insurrection, fera comprendre aux barbares de tous genres que la loi républicaine est la même pour tous, et qu’elle s’applique sans complaisance.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur