Cameroun : Richard Bona s’attaque violemment à Paul Biya et son gouvernement

L’artiste musicien camerounais Richard Bona, est très exaspéré contre le président Biya, 85ans donc 36 à la tête de la magistrature suprême

Richard Bona soutient un mouvement au sein des diasporas constitué sous le nom de Brigade « Anti-Sardinards », qui boycotte les artistes qui ont soutenu le président Paul Biya pour sa réélection lors du scrutin du 07 octobre

Il s’est donné hier 19 novembre en spectacle au Jazz Cafe, a Camden Town, un célèbre quartier culturel de Londres. Pendant ce concert qui a connu un réel succès, un T Shirt estampillé  « No to Hold Up » a été remis à l’artiste

Le chanteur et bassiste camerounais répondant à un de ses détracteurs sur les réseaux sociaux a tenu à faire un « petit état des lieux » de façon insolite

46492625_2380530008655893_7120555705135792128_n.jpg

 

Rappelons que les positions de artiste émérite résidant aux États-Unis se sont durcies avec le régime de Yaoundé depuis qu’un visa d’entrée au Cameroun lui a été exigé pour venir enterrer sa maman décédée. Il avait alors trouvé cela injuste, chose qui l’avait même conduit à refuser une médaille qui lui avait été décernée par le Président de la République Paul Biya

Rappelons également que Richard Bona avait fait une sortie très violente contre le chef d’État Paul Biya après le décès de Monique Koumateke devant l’hôpital Laquintinie à Douala et dont le ventre avait été fendu à la lame par sa sœur qui tentait d’extraire les jumeaux « Je vais chasser tous ces salauds jusqu’à ma mort aussi », avait juré artiste de renommée internationale