Le Sous-secrétaire d’État américain aux affaires africaines, ne voit pas d'un bon œil le plan de reconstruction des régions du Sud-ouest et Nord-Ouest encore en proies aux velléités sécessionnistes.

Tibor Nagy a clairement exprimé son scepticisme le jeudi 29 juillet 2020, c’était au  cours de son auditionné devant le Congrès américain, sur la situation de la crise anglophone, notamment sur le plan de reconstruction de ces deux régions lancé par le gouvernement camerounais.

Le monsieur Afrique de Donald Trump, bien connu pour ses positions dures vis-à-vis du régime de Paul Biya, a ouvertement critiqué la volonté de Yaoundé qui dit vouloir reconstruire alors que les affrontements se multiplient sur le terrain. Une véritable poudre aux yeux, pense le diplomate américain.

« Le gouvernement camerounais parle d’un programme de reconstruction pour le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, mais malheureusement il n’y a pas de possibilité de le mettre en œuvre. Et puis, le gouvernement camerounais semble oublier que le désir numéro un des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, c’est d’avoir à dire dans la gestion de leurs propres affaires », va déclarer Tibor Nagy devant le Congrès américain.

Pour le Sous-Secrétaire américain chargé des affaires Africaines, les populations des régions anglophones du Cameroun doivent absolument participer à la gestion de leurs ressources. « C’est une chose de parler de développement, mais au cœur de celui-ci se trouve le désir profond des populations du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, d’avoir un contrôle de leurs propres vies, et tant que le gouvernement du Cameroun ne le comprend pas, tous ces programmes viendront et aucun d’eux n’aura du succès », laisse entendre Nagy.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur