Cameroun-travaux publics : SOGEA SATOM refait le 2ème pont du wouri.

2ème pont wouri

Suite aux récentes pluies diluviennes dans la capitale économique, qui ont vus paraitre certains dysfonctionnements sur le 2ème pont et face aux multiples plaintes de la tutelle, la société contractante se retrouve dos au mur et doit refaire certains travaux.

En effet, Emmanuel Nganou Djoumessi, le ministre des Travaux publics (Mintp) explique dans un communiqué du 29 mars que, de fortes pluies enregistrées dans la ville de Douala, la capitale économique du Cameroun, ont révélé un «dysfonctionnement prononcé de l’ouvrage hydraulique» situé sur la bretelle d’accès à l’ancien pont sur le Wouri.

Ce qui a entraîné des inondations sur la section principale d’accès au 2è pont sur le Wouri. «Il est apparu que la capacité d’évacuation des eaux de cet ouvrage hydraulique est réduite en raison, d’une part, de la présence à son exutoire d’une conduite d’eau Camwater [concessionnaire public du secteur de l’eau au Cameroun] de 1200 mm et d’autre part, de son encombrement par des matériaux solides rejetés par les usagers», explique M. Nganou Djoumessi.

D’ores et déjà, précise le membre du gouvernement, il a été demandé à l’entreprise Sogea Satom, mandataire du groupement d’entreprises ayant conçu et réalisé le projet de construction du 2è pont sur le Wouri et ses aménagements complémentaires, d’engager les mesures correctives dans le cadre des obligations qui lui incombent en période de garantie.

«Une équipe technique des ingénieurs du ministère des Travaux publics s’est jointe à l’équipe-projet, dès ce jour [29 mars 2019], pour arrêter définitivement les mesures correctives appropriées devant mettre un terme à ce dysfonctionnement», tente de rassurer le Mintp. D’un coût total de 141,6 milliards FCFA, le second pont sur le Wouri est constitué d’un viaduc routier long de 756 m et un viaduc ferroviaire de 746 m. C’est un ouvrage stratégique qui permet de fluidifier la circulation dans la zone industrielle et le centre-ville de Douala. C’est aussi en passant par ce pont que Douala est relié aux régions du Nord-Ouest, du Sud-Ouest et de l’Ouest du Cameroun.