Cette scène pratiquement d’horreur s’est passée dans la ville de Yaoundé le lundi 12 février 2017. Un pied humain soigneusement nettoyé est retrouvé dans une maison servant de restaurant au quartier Elig Effa appartenant à une femme d’une quarantaine d’année.

Ce pied humain semble-t-il, être vendu comme un plat d’exception dans le restaurant.

Selon la radio nationale CRTV qui relaie aussi cette information, c’est une odeur forte qui tendait à rendre invivable les lieux qui a éveillé les soupçons du bailleur.

C’est ainsi qu’il va décider de saisir le commandant de brigade de Melen et une embuscade va immédiatement être tendue. L’on découvrira alors un pied humain soigneusement nettoyé et gardé dans un carton du coin du restaurant.

La dame propriétaire du restaurant interpellée va déclarer avoir gardé le pied après amputation pour inhumation dans son village. Elle expliquera ensuite que sa maman a fait un accident et le membre de son corps a été amputé. Elle a donc décidé, explique-t-elle de garder le pied à la maison en attendant que sa maman poursuive ses soins à l’hôpital.

Une version qui n’a pas sembler convaincre le commandant de la brigade de Melen qui a aussitôt ouvert une enquête approfondie.

Nous y reviendrons…