Nom du sujet: Jean De Dieu MoMo alias Fo'o Dzakeutonpoug

  • 25-06-2019
  • 953 Clics

Profession et/ou lieu de service: ministre délégué auprès du ministre chargé de la justice garde des Sceaux.

Acte commis: diffamation et instigation à la haine tribale, appel au genocide, apologie au genocide dans le NOSO.

Lien du(des) profil(s):
1- https://www.facebook.com/jeandedieu.momo.1
2- https://www.facebook.com/jeandedieu.momo

Documents: ci attaches
Photos du membre: ci attaches

MoMo Jean De Dieu a pris la vilaine habitude d'inciter des populations du Cameroun qui n'aspirent qu'à vivre ensemble, à une haine viscérale contre la population bamileke. Dans une interview sur les antennes de la télévision nationale, CRTV, il menaçait déjà le peuple bamileke d'holocauste et de génocide à la hauteur de celui qu'a connu le peuple juif. Contre toute attente le ministre délégué auprès du ministre de la justice n'a pas été blâmé pour cette sortie incendiaire qui n'aide ni le Cameroun, ni le peuple camerounais par ces temps de tensions sociales, et laquelle sortie a par ailleurs contribué au ternissement de l'image de notre pays à l'échelle internationale. Sur réseaux sociaux le sieur Momo s'illustre également par des propos clivants, diffamatoires, insultants et incitant à la haine tribale.

Il est adepte des montages photos et n'a de cesses de diffamer Sieur Kamto, et tous ceux autour de lui. D'homosexuel à chef rebelle des séparatistes anglophones, il a récemment accusé la parti politique MRC, dont les leaders et une partie de militants et sympathisants sont aujourd'hui incarcérés à NKONDENGUI pour avoir marché, d'être à l'origine de l'incendie de la SONARA ; et toujours sans pour autant publier les preuves de ses allégations. Par ses agissements MoMo Jean De Dieu se positionne comme un danger pour le vivre ensemble et la stabilité sociale.

? Sanctions
1- M. MoMo Jean De Dieu porte la responsabilite de ses propos.
2- M MoMo Jean De Dieu rendra compte devant les institutions judiciaires de la prochaine republique.
3- La liste noire sera publiée et tous les patriotes seront sommé de ne pas employer tout individu appartenant a cette liste.
4- La liste noire sera envoyée à toutes les ambassades étrangères pour interdiction d'entrée sur le sol étranger et poursuites judiciaires.
5- La liste noire sera acheminée vers toutes les instances internationales (ONU, CPI, UE, UA) pour application des lois internationales sur les individus qui y figurent.

SMS: aidez nous à dénoncer tous les tribalistes et incitateurs à la haine pour un meilleur Cameroun. Envoyez nous leurs noms, liens de profils et captures d'écran de leurs discours tribalistes.