STOP AU CHARLATANISME Par Paul Mahel

  • 25-06-2019
  • 1052 Clics

STOP AU CHARLATANISME

Par Paul Mahel

L'équipe nationale féminine de football fanion s'est inclinée hier face à l'Angleterre en 8e de finale de la coupe du monde de la discipline qui se joue en France. Le reveil des filles lors du denier match de poule face à la Nouvelle Zélande, conclu par un somptueux but de Nchout Ajara avait redonné espoir a toute la nation qui voyait déjà ces filles devorer de l'anglaise au petit déjeuner. Mais hélas! La dure réalité du sport, à quoi il faut ajouter un arbitrage questionnable (pour dire le moins) nous ont très vite ramené à la triste réalité.

Somme toute, la performance des filles est loin d'avoir été ridicule car beaucoup (dont moi même), les voyaient sortir dès le premier tour. Mais auraient-elles pu faire mieux que ce 8e de final??? J'en doute, car l'époque où les dieux du foot et la chance accompagnaient nos manquements et nos improvisations semble bien révolue.

Si les filles ont été remarquables de combativité et d'abnégation, ayons l'honnêteté de reconnaître que, mis à part quelques unes, elles n'avaient pas le niveau de cette compétition. L'équipe vieillissante a rarement su répondre au défi technique et physique imposé par ses adversaires. Les errements du coach dans ses compositions et ses choix tactiques ont été le dernier clou d'un cercueil qui semblait zingué d'avance. La préparation aussi peut être questionnée ainsi que les changements successifs à la tête de l'encadrement technique.

Il semble donc important aujourd'hui, qu'au lieu de nous lamenter en pointant un doigt accusateur sur l'arbitrage, la Var ou encore le racisme, que nous tirions les leçons en nous posant les bonnes questions:
- Un pays peut-il sérieusement envisager une belle performance en coupe du monde sans avoir de championnat national dans la discipline?
- Comment va-t-on assurer la relève dans ce cas?
- N'est-il pas temps pour certaines joueuses (que je ne nommerai par pudeur) de raccrocher les crampons?
- L'actuel sélectionneur est-il à la hauteur?
- L'organisation de notre football aujourd'hui en général est-il propice à l'épanouissement des acteurs, sachant que c'est de cet épanouissement que découle la performance?

Vouloir continuer sans avoir trouver les bonnes réponses à ces questions me semble être du vrai Charlatanisme.

#Lequatrièmepouvoir