DROIT TORDU Par Olivier Bibou Nissack

  • 17-07-2019

La fine fleur du *MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun), Flore À MBOUSSI,* est en ce moment au Tribunal Militaire de Yaoundé. Nul doute que *l'arbitraire furie revencharde et aveugle du régime illégitime de Yaoundé va encore donner matière à étonnement aux esprits rationnels* suite à ce passage de la jeune et brillante militante du MRC devant le Juge d'instruction militaire.
En rappel, *Flore À MBOUSSI a été arrêtée durant la marche blanche pacifique du 1er juin 2019 à Yaoundé, et fait partie des prisonniers politiques détenus à la Prison Centrale de Yaoundé-kondegui* sur la foi d'un prétendu arrêté de Garde à Vue Administrative.
Dans le même temps, *une douzaine de ces prisonniers politiques eux aussi incarcérés suite aux arrestations du 1er juin a été convoquée par surprise au Tribunal de Première Instance (TPI) ce matin* du 17 juillet 2019 pour y être jugée.
*Le deux poids deux mesures du régime illégitime s'illustre encore ici de façon criarde.* En effet dans la même affaire, et pour les mêmes faits, certains sont conduits au Tribunal Militaire et d'autres devant un tribunal civil ordinaire. *La grossière politisation des procédures en cours affiche plus que jamais et sans vergogne sa face* aux yeux du monde.
À bas la dictature !
Vive la Résistance !

*BN*

*#ILSBOXENTLEDROIT*