Les chroniques de Binku Elle: Binkù

  • 22-08-2019
  • 640 Clics

CE MATIN... Les chroniques de Binku Elle:

Binkù tu cherches même quoi dans les affaires du MRC ? Laisse les bamilékés avec leurs histoires.

Moi: Hum

Elle: sérieux et ces gens sont tellement contagieux, quand tu te mélanges à eux tu deviens comme eux

Moi: hum

Elle : tu n'as pas encore dit hum. Vous vous agitez trop dans votre MRC là, le pouvoir nous appartient. Pour eux là c'est le commerce

Moi: hum. Ton "nous" là est mis pour qui? Tu es comptée dedans?

Elle : les qui sont à Etoudi? J'ai de la famille à Étoudi ma belle, dans l'armée, au ministère des finances...

Moi: hum OK. Que me vaut l'honneur de ta visite? Mme la détentrice du pouvoir

Elle : ma coo'o laisse moi comme ça. On a coupé la lumière chez nous depuis hier 20h le transformateur est en panne et tu connais les choses de ce pays, ils vont pas réparer ça aujourd'hui...

Moi: hum ok! Et que puis-je faire pour toi son Excellence?

Elle: mama pardon je veux brancher mon téléphone et si tu peux me faire une place dans votre congélateur...

Moi: hum, vous avez le pouvoir dans l'obscurité ? Tu ne connais pas la route qui mène à Etoudi? Go charger ton phone là-bas nor, on va même te donner les congélateurs njo'oh bebela...

Elle : wekeee ma belle charge d'abord le téléphone on va voir le reste after....

Moi: tu sais que quand on se mélange aux bamilékés on devient bamiléké nor? Je vends mon énergie ma chérie. 10min de charge à kolo, et pour le congélateur, 15min à kolo fap. Tu es que ndakor? Hein mbo'ohh?

Elle : tu es sérieuse?

Moi: je blague souvent ?

Elle : bon, je te donne 2000 pour toute la journée

Moi: tu veux m'envoyer au village ? Je dois ouvrir ma quincaillerie donc, netchou'ouh c'est comme j'ai dit là je ne t'ai même pas taxé hein.. Et elle rebroussa chemin dans le easy...

Ma mère (en riant à côté) : a yick bé lè la nyen wa bong ( elle ne savait pas que c'est comme ça que tu allais faire) ??? Bon, ça m'a un peu attristée de devoir lui refuser ce service hein, mais c'est pour son bien et celui de la nation ? Binku Ngo Massolefack ( on m'a tellement dit que je suis bamiléké que je ressens ça dans mes veines. Nguepoung lé? ?

 

Pris sur facebook