Cameroun-Message Clair : Kamto a Etoudi, c’est terminé

  • 09-05-2020

C'est presque une répétition envers ceux qui ne l'ont pas encore intégré, le professeur a toujours dit qu'il n'enjambera pas les corps des Camerounais pour arriver à Etoudi.

Or quiconque veut Etoudi, devra enjamber les corps des Camerounais. Parce que, en face, ils sont armés, ils ont les milices, ils ont beaucoup d'argent, une très bonne dose de haine. Ils ont fabriqué des brigades tribalistes de haut vol. Et si tu veux passer par les élections, là bas tout est verrouillé. Elecam c'est eux, la CC c'est eux. Chaque organe c'est eux. Ce sont eux et eux seuls qui interprètent les règles, les lois. Toujours en leur faveur. Autant dire que cette voie est morte. Sur le plan international, la France défend ses intérêts avec ses dictateurs installés, Maurice Kamto n'en fait pas partie. Elle préfère le gré à gré au Maurice Kamto.

Sur le plan africain, les présidents africains ne veulent pas mettre leurs nez dans les affaires du Cameroun, parce que, demain, ca risque d'être leur tour. Personne ne défendra Maurice Kamto donc. C'est clairement une défaite. Il faut que cette défaite soit martelée pour que les uns et les autres trouvent d'autres stratégies, et ne restent pas figés et axés sur le MRC et le professeur Maurice Kamto qui, de facto, rejoint le couloir de Ni Jonh Fruh Ndi et Cabral Libii, des opposants "républicains", c'est à dire soumis au lois du RDPC.

Une fois le constat fait, chacun doit respecter le choix du professeur Maurice Kamto qui est un esprit libre. Le focus c'est d'amener les Camerounais à la révolte contre le système dominant et et destructeur de destins. Facebook