Qui est le deuxième journaliste camerounais porté disparu

  • 07-06-2020

PORTRAIT. Kingsley Fomunyuh Njoka, journaliste anglophone a disparu depuis près d’un mois. Il a étudié le journalisme à Zaria, au Nigeria. De retour au Cameroun, il a essayé d'entrer dans la fonction publique par le biais de «concours», mais n'a jamais réussi car il fallait généralement d'énormes sommes d'argent pour accéder aux institutions publiques de son domaine d'études. Après avoir lutté pendant longtemps pour être recruté dans la fonction publique, il a rejoint le secteur privé où il a travaillé dans radios privées, notamment Magic FM et TBC Radio à Yaoundé. Après quoi, il s'est lancé dans le marketing de réseau avec ses compétences journalistiques et a géré la vie avec sa femme et ses deux enfants basés à Douala. Également un ardent militant des droits de l’homme qui a soutenu le, le SDF toute sa vie jusqu'à la crise anglophone. Il a été arrêté à son domicile de Bonaberi, Douala, le 15 mai 2020 et n'a pas été revu jusqu'à ce jour. Sa famille craint qu’il ait été assassiné comme le journaliste Samuel Wazizi. Pour toute information confidentielle que vous souhaitez rendre publique.

 BORIS BERTOLT-Facebook