Claude Ekanga croit-il déjà qu'il est un dieu?

https://237actu.com/ Claude Ekanga croit-il déjà qu'il est un dieu?

Claude Ekanga croit-il déjà qu'il est un dieu?

WILFRIED AU NATUREL?

Qui n'a pas écouté Wilfried Ekanga sur nos plateaux de télévision ? Qui ne l'a pas vu broyer, démonter tous les professeurs ''émérites'' du Rdpc tout en restant poli, calme et objectif ? Qui ne l'a pas lu sur sa page avec engouement et appétit ? Qui n'a pas suivi ses récents directs? Aucun sardinad n'oserait lever le moindre doigt car ils sont tous autant admiratifs de ce jeune homme plein de tact, de pragmatisme et de répondant , que ceux de sa famille politique d'attache.

WILFRIED VU PAR LES PASSIONNÉS DU "VILLAGE"

Cependant, pour certains aigris et souffreteux moraux en panne de lucidité, Wilfried se verrait déjà comme un dieu et passerait pour être le donneur de leçons à la majorité ignorante du peuple camerounais. Ils estiment que Monsieur le blanc se sent trois cieux au dessus des autres. Un autre dans un commentaire lui a même demandé de redescendre sur terre. Et pourtant, ceux qui comme moi suivent régulièrement chacune des sorties de l'homme, feraient montre de bonne foi en reconnaissant toute l'humilité et la politesse qui sont siennes.

Et d'ailleurs, pourquoi aurait-il besoin de se croire plus brillant que les autres? A-t-il besoin d'attendre les autres pour briller ? Quel commandement de la Bible, quelle loi morale lui interdit-il de briller ?

"L'INTELLIGENCE".UN PROBLÈME POUR CERTAINS JEUNES ET POUR LA GÉRONTOCRATIE DIRIGEANTE ACTUELLE.

Voici donc un pays où être intelligent est un problème. Le jeune qui a une ouverture d'esprit ne peut rien oser ni proposer pour changer la vie sociale : il est très vite perçu comme une menace au système huileux savamment mis en place pour engraisser quelques uns.

Est-ce à cause de la précarité intellectuelle de l'environnement camerounais ou tout simplement de celle de certains camerounais qui, incapables de s'autoriser de briller, incapables même de manager leurs propres potentialités, voient en toute intelligence un gros danger pour leur médiocrité dans laquelle ils s'enlisent jouissivement et se posent en ''donneurs de leçons" et comme enseignants ? Où se situe le mal si un jeune camerounais enseigne à ses frères ce qu'il sait du monde qu'il a étudié en profondeur ? Ah tenez!

Le mal est dans sa jeunesse ; cette jeunesse qui est depuis 36ans le plus gros handicap des citoyens du gondwana. Le plus dur dans cette triste réalité sociale est que désormais ce sont ces jeunes eux-mêmes qui s'autoflagellent, qui deviennent les pourfendeurs d'autres jeunes qui se posent en "alerteurs de consciences", qui se voient trop jeunes pour dire ou faire quelque chose d'intelligent pour leur peuple.

C'est extraordinaire de voir des gens aussi épris de leur propre réduction. Monsieur Ekanga reste pour la jeunesse camerounaise une lampe dans ce moment précis de l'histoire de notre pays où des gens ont appris à ne penser que pour contribuer à leur niveau à faire échouer tous les espoirs d'un changement. Ces gens nous les connaissons!

En effet, Seule la gérontocratie dirigeante actuelle se sent le monopole de l'intelligence ! Elle est partout et dans les âges les plus suravancés.Quelle honte! Ce n'est pas un secret! De nombreux jeunes , intimidés et marginalisés dans ces conditions , n'ont plus cru en eux ...Faut il rappeler que le fameux "fer de lance" de la nation ne compte uniquement que lors du discours du onze février et juste pour 10 minutes ? Voilà ce que vaut la jeunesse sur une année ! L' entrée en scène de Wilfried est une bouffée d'oxygène pour les jeunes .Il a contribué à les décomplexer et petit à petit est né ce qu'on pourrait oser qualifier de réveil politique brutal des jeunes camerounais avec tout ce que cela comporte de dérives , toutes choses devant être mises sous le compte de leur enfermement et de leur musellement au travers de la force répressive sourde et muette qui sévit dans ce pays depuis les indépendances .

WILFRIED L'OPPOSANT COMBATTU PAR UNE CERTAINE OPPOSITION? J'ai été surpris de lire sous ses textes des membres d'une certaine opposition qui le combattaient vertement, lui qui jamais n'a osé se livrer à la bataille inter-opposants; lui qui par deux fois alla dîner avec l'un des leaders de cette opposition d'un autre genre avec la perspective de rassembler tout le monde autour de l'objectif final : la chute de Biya.

C'est dire comment et combien il est impossible de porter un masque qu'on n'aime pas. Ils ont beau jouer les opposants, ils n'arrivent pas à s'y plaire. Wilfried Ekanga continuera de nous instruire n'en déplaise aux aigris et à ceux à qui la vérité fait mal. Tenter de l'en empêcher c'est comme essayer d'attraper l'ombre d'une sauterelle qui vole au dessus de nous. Aussi, ne jamais oublier que l'enfant est le père de l'homme. Avis à la gérontocratie actuelle !

 

Kand Owalski-Facekook

Toute l'actualité lue sur internet...

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu