Alerte/Tribalisme : Calixte Beyala demande à une chroniqueuse (bassa) de ne pas se salir avec les bamilékés

https://237actu.com/Alerte/Tribalisme : Calixte Beyala demande à une chroniqueuse (bassa) de ne pas se salir avec les bamilékés

Alerte/Tribalisme : Calixte Beyala demande à une chroniqueuse (bassa) de ne pas se salir avec les bamilékés

En cette période où le Cameroun traverse le désert du tribalisme, où le vivre-ensemble est plus que jamais fragilisé, le Cameroun a plus que jamais besoin de ses intellectuels pour renforcer la cohésion nationale.

Mais certains d'entre eux (encore heureuse qu'ils ne sont pas comptés parmi les plus brillants), sont possédés par "SATAN", l'esprit du mal, l'esprit de discorde et de division. Et comme le diable a pour mission permanente le recrutement, il envoie sur le terrain ses suppôts.

L'un d'eux est Calixte Beyala. Cette femme qui a un jour fait la fierté du 237 par sa plume, aujourd'hui utilise cette même plume pour éloigner d'elle ceux qui l'ont un jour prise pour modèle.

Elle a certainement lu ma précédente publication, mais a commis le péché de ne pas parcourir ne serait-ce que le 1/4 de mon mur. Elle aurait tôt fait de comprendre que j'ai une conscience incorruptible et donc, n'aurait jamais emprunté le chemin qui mène à ma messagerie.

Et puisqu'elle y est parvenue, transmettez-lui ce message:

Dites à Calixte Beyala qu'au Cameroun, toutes les tribus ont de l'importance. Que c'est dans sa tête ou plutôt son estomac (la sardine n'ayant pas de tête) qu'il y aurait des tribus sans importance. Et que je me sens (et me sentirai toujours) autant proche de toutes nos tribus qui font l'arc-en-ciel de cette nation.

Dites-lui également que, ce texte qui l'a conduite à moi est en quelques sortes un hymne à la culture et au progrès juif. Puisqu'elle ne serait pas d'accord, elle, mère d'enfants juifs, ça voudrait donc dire qu'ils sont le contraire de toutes les qualités énumérées dans le texte. Hé bien... Ça ne m'étonnerait pas, vue la haine qu'elle distille en longueur de journée à travers son langage.

Dites-lui qu'effectivement, les bassa'a sont un peuple de qualité, et qu'ils savent transmettre à leurs enfants une éducation de qualité qui les forge au respect sans distinction de tout autre individu de quelque origine que ce soit.

Dites-lui qu'elle n'est pas habilitée à juger de l'importance d'une quelconque tribu, encore que son importance elle-même est invisible dans le développement de ce pays.

Dites-lui que cette tribu qu'elle traite de "reste" a perdu des milliers de ses fils dans le combat pour la liberté, afin que le Cameroun ne se contente plus des restes. Que ce peuple et le mien ont un qualificatif commun, celui de "maquisard". Il est donc normal que je m'y sente proche.

Dites-lui en passant que si elle a un problème de voir des gens d'origines diverses s'aimer, alors c'est elle le problème. Elle n'a qu'à s'éloigner d'eux, comme le diable face au Saint-Sacrement.

Et enfin, dites-lui qu'elle peut se les garder ses bisous empoisonnés. Je suis allergique à l'histamine contenue dans la Sardine.

Ngo Tsafack Kamga Dieunedort Binkù (quand tu détestes quelqu'un/une tribu, fais-le seul, inviter les autres à te suivre s'appelle la sorcellerie).

message de Calixte Beyala.jpg

Toute l'actualité lue sur internet...

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu