Formation aux TICs : Le Cameroun plonge dans le génie chinois

Le rideau de la 5ème édition de "SEEDS FOR THE FUTURE" qui a mis gratuitement à la disposition de 50 étudiants camerounais, une formation de pointe, dans les Technologies de l’Information et de la Communication, à l’initiative de Huawei Cameroun, est tombé le 16 octobre 2020 sur une note de satisfaction générale. 

 Le projet « Seeds Fos The Future » s’inscrit en droite ligne du cahier de charges de « L’ACCORD DE PARTENARIAT STRATEGIQUE DANS LE DOMAINE DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION » signé entre le Gouvernement du Cameroun et HUAWEI à Beijing en septembre 2018 lors de la visite de S.E.M Paul BIYA, Président de la République en Chine. Dans son volet formation des jeunes camerounais, il a pour objectif de contribuer à la formation des étudiants camerounais à l’économie du numérique via les Technologies de l’Information et de la Communication  qui constituent l’un des leviers indispensables pour l’émergence du Cameroun en 2035 et un instrument fort de production du savoir et du savoir-faire. « À ce jour, un total de 120 enseignants et plus de 1000 étudiants ont été formés pour le Cameroun dans le domaine des TIC », affirme le Directeur Général Adjoint de Huawei, M. SUN WEI.

Pour cette 5ème session de <HUAWEI SEEDS FOR THE FUTURE>, les 50 étudiants Camerounais certifiés Huawei qui ont pris part à cet interview, ont été sélectionnés au sein des 4 écoles  camerounaises ayant souscrits à la « HUAWEI ICT Académie ». Il s’agit de l’Ecole Nationale Supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC), l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique (ENSP) de Yaoundé, Institut Universitaire de la Côte et l’Université de Douala.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est seeds-for-the-Future-2020-2-1024x683.jpg.

A cause du contexte particulier du Coronavirus, qui a rendu impossible la tenue de ce concours en présentiel, Huawei Cameroun à opter pour une évaluation en ligne. Ainsi, les cours de formation et de certification des étudiants camerounais qui ont débuté depuis le mois de janvier 2020 dans les amphithéâtres ont été basculés en ligne via des plateformes dédiées HUAWEI LEARN-ON depuis la crise du COVID-19. Des plates-formes de communication fluides, des ressources pédagogiques appropriées, ainsi que des services de soutien rapides et pratiques ont été mis à la disposition des enseignants certifiés des quatre (04) écoles avec l’appui de Huawei afin d’assurer la continuité des cours de certification Huawei. Au terme du concours, la satisfaction est partagée.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est seeds-for-the-Future-2020-3-1024x683.jpg.

« Je voudrais exprimer au nom de tous mes camarades, toute ma reconnaissance et toute ma gratitude à Huawei pour cette formation de pointe dont nous avons bénéficié gratuitement », a déclaré Franck Xavier Temgoua, capitaine de l’équipe 2020 des « Seeds For The Future ». Il a par ailleurs promis que ses coéquipiers et lui allaient faire bon usage des enseignements reçus et développer des projets porteurs. Mme Esther Efon, l’une des enseignantes certifiées Huawei de SUPP’TIC  va rassurer : « Je puis vous assurer, affirme-t-elle,   que les programmes mis sur pied et développés par Huawei sont de nature à changer la vie des jeunes, dans la mesure où ils accroissent leur compétitivité pour le marché de l’emploi ». Les étudiant ayant bénéficié de cette formation convainquent plus d’un. « Le niveau est très bon et vu le grand intérêt que présente chacun des candidats,  il ne fait aucun doute que la formation qui leur sera accordée leur sera davantage bénéfique  et nous voudrions saisir cette occasion pour saluer les efforts de HUAWEI CAMEROUN  dans son engagement à la formation des jeunes dans les Tics. HAUWEI est un partenaire stratégique et de long terme», reconnait Dr MBALLA, Sous-directeur de l’assistance aux étudiants MINESUP, Représentante du MINESUP et  Membre du jury. Dr Germain KOUKOLO, DAG MINPOSTEL, représentant du MINPOSTEL, de renchérir, « nous avons eu à faire à une jeunesse vraiment passionnée par le monde des TIC.  Il y a de la qualité dans les travaux présentés par les uns et les autres.  D’ailleurs,  cette année,  le processus de présélection ne pouvait donner que ce résultat,  dans la mesure où les candidats qui ont subi cet oral sont des étudiants certifiés Huawei. Nous apprecions les efforts de HUAWEI pour ce projet « Seed for the Future » qui encourage les jeunes étudiants dans le domaine des TICs».

La technologie numérique est sans doute ce qui dirige monde aujourd’hui et tout le tout le monde l’acquérir. C’est en tout cas, ce que pense Huawei, le géant chinois de Shenzhen qui fournit des solutions dans le secteur des technologies de l'information et de la communication (TIC). « À l'avenir, grâce à la coopération avec le gouvernement camerounais et les grandes institutions, Huawei favorisera la mise en place rapide d'un écosystème de talents en TIC ouvert, sain et durable au Cameroun. Dans tous les domaines de la vie, nous fournirons de plus en plus de praticiens, d'étudiants et d'enseignants la formation nécessaire aux compétences en TIC, afin que l'apprentissage théorique et la pratique spécifique, l'offre de talents scolaires et les besoins du marché du travail soient alignés, et le développement et l'industrie du Cameroun se construisent », promet Monsieur SUN WEI, le DGA de Huawei.