Maurice Kamto, leader du MRC et Karen Bass, membre de Commission des Affaires étrangères Congrès américain

En l’espace de 48 heures, Maurice Kamto, en visite de  travail aux Etats Unis, a rencontré plusieurs hautes personnalités américaines.

Après l'entrevue avec le sous-secrétaire d'Etat américain chargé des Affaires africaines, Tibor Nagy, le leader du MRC a été reçu au Senat des États Unis pour une "importante et intense séance de travail" avec Karen Bass, membre de la Commission des Affaires étrangères du Congrès américain.

Un peu plus tard, l’opposant de Paul Biya, est reçu par Jim Risch, président de la commission des affaires étrangères du Senat américain.

Outre la crise anglophone, des questions politiques qui dérangent le régime de Yaoundé ont été abordées entre Maurice Kamto et ces hautes personnalités américaines, notamment la situation des droits de l'homme au Cameroun, les menaces à la liberté d'expression et de manifestations.

Maurice Kamto a selon les  sources, profité pour clarifier sa décision de boycotter le double scrutin du 9 février 2020. « La situation dans les deux régions du Nord Ouest et du Sud Ouest continue d'être pour moi énormément préoccupation. Les kidnappings lies aux élections, le déploiement des troupes au NOSO en plus d'une situation des droits de l'homme et humanitaire deja troublante. J'appelle toutes les parties a résoudre cette crise rapidement de façon pacifique », a indiqué dans un tweet Jim Risch.

Cette rencontre entre Maurice Kamto et ces hautes personnalités américaines n’est pas perçue d’un bon œil par le régime de Yaoundé. Certains observateurs pro-régime y voient une manœuvre visant à faire intervenir militairement les Etats Unis au Cameroun. « C'est clair, il(KAMTO) ne dira pas du bien du Cameroun surtout lorsqu'on connait déjà les prises de position de ce NAGY contre le Cameroun. KAMTO sait bien qu'il ne peut gagner le Combat politique contre Biya de l'intérieur. Il va chez les ennemis du Cameroun pour essayer de « nuire » le pouvoir de Yaoundé. Les Etats-Unis hébergent plusieurs activistes de la cause séparatiste et a à plusieurs reprises donner des injonctions au pouvoir de Yaoundé. NAGY n'a jamais parlé des Milliers des morts causés par BOKO HARAM dans l'extrême-Nord.Une Diplomatie Américaine à géométrie variable. KAMTO MAURICE doit comprendre que « l'intervention Américaine » ne saurait être salutaire pour le Cameroun. Qu’il Change de stratégie politique après l'échec du Hold-up Électoral et du Boycott des élections. Attendons encore d'autres sorties polémiques de NAGY dans les prochains jours», commente l'analyste politique Hamadou Biao.

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur