Célestin Djamen

L'entrée de Me Eric Dupont-Moretti dans le gouvernement français  a eu un écho retentissant au delà des frontières françaises, notamment au Cameroun. Les sympathisants et militants du MRC ont vite faire de croire que la nomination au Ministère de la justice de l’ancien avocat de Maurice Kamto est un raccourci dans sa quête à la magistrature suprême. Pour Ernest Djamen, il n’en est rien

Lisons sa publication

L’émotion suscitée chez certains compatriotes par la nomination de monsieur Dupond-Moretti est proportionnellement équivalent à la courbe des traces laissées par 400 ans d’esclavage et 100 ans de colonisation subis par l’Homme Noir.

Est ce que les Congolais devraient JUBILER parce que le nouveau ministre Dupond-Moretti fût l’avocat (à succès d’ailleurs) de Koffi Olomidé et de l’ancien candidat à la Présidentielle Moïse Katumbi ?
De surcroît il est mensonger et outrageusement stupide d’affirmer que l’avocat Moretti n’a pas rencontré (comme ce fut le cas de Vergès et son client Ernest Ouandié dans les années 70) ses clients à la Prison Principale de Kondengui. C’est un témoin occulaire et acteur de l’Histoire qui vous parle.

C’est navrant de voir autant de zozos applaudir lorsque des affabulateurs récidivistes en mal d’existence racontent des âneries. Où est donc passé le sens critique et le cerveau de certains Camerounais ? En tout cas je tenais à rétablir la stricte VÉRITÉ. Par ailleurs le complexe du Nègre doit cesser dans ce pays. Y’en a assez! Que Dieu vous garde!

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur