Opération Epervier : Un homme politique demande à Paul Biya de faire libérer le professeur Gervais Mendo Ze

professeur Gervais Mendo Ze

Gervais Mendo Ze, ancien directeur général de la CRTV, a été condamné à vingt ans de prison ferme. Il était en détention provisoire depuis 2014 à la prison centrale de Kondengui, à Yaoundé. Il a été reconnu coupable du détournement de 18 milliards de francs CFA  dans les budgets de fonctionnement de la télévision nationale en 2004 et 2005.

Mais, pour le prof Vincent Sosthène Fouda, homme politique et universiataire, « cette condamnation du professeur Gervais Mendo Ze appelle maintenant à un autre jugement ; celui de la clémence, celui de l’amnistie du Chef de l’État Paul Biya »

Lire l’intégralité de sa sortie

Le professeur Gervais Mendo Ze a donc été jugé et condamné comme le furent Victor Hugo et Émile Zola mais à la seule différence que, eux, ils trouvèrent asile en Angleterre. 20 ans de prison c’est aussi le tarif de l’exil de Victor Hugo en Angleterre. Le mercredi 12 novembre 2014 jour de l’interpellation et de l’incarcération du professeur Gervais Mendo Ze, j’avais pris la parole et j’avais écrit : « Pour le professeur Gervais Mendo Ze, je prends sa défense » largement repris par la presse écrite et celle en ligne.

En substance je disais il y a 5 ans que « je refuse cette atmosphère de mise à mort, cette odeur de brûlé, quand le peuple demande de voir le gouvernement à son service on ne devrait pas lui servir du sang et de la chair humaine car il y a longtemps que nous avons cessé d’être cannibale. » Je demandais un procès équitable et juste pour le professeur Gervais Mendo Ze. Certains diront qu’il a donc eu ce procès tant réclamé et que je devrais donc applaudire des deux mains. Oui, aujourd’hui il est condamné à 20 ans de prison, je choisi de faire son éloge. J’utilise le mot « éloge[1] » au sens de « vive marque d’estime » que je dois au professeur Gervais Mendo Ze comme universitaire.

C’est ce terrain qui a permis notre rencontre et façonné mon admiration. Je le fais afin que que les générations futures sachent quel était le coup bas… Quelle ignoble traîtrise a fait au pays tant de mal, Parce que la politique ne se nourrit que de cabales…

Rassurez vous, j’écrirai un ouvrage, parce que c’est le travail de l’universitaire, du chercheur, et il sera bien documenté, la thèse en sera forte, le propos assuré, La bêtise cabalistique se veut Roi, Les médias la servent, et leur crédit fait Foi…

Et au fond, dans une conscience noyée règne à quelques fâcheux près. Beaucoup le voulaient corde au cou, menottes aux poignets Dans le box condamné, non accusé, promu au gibet Comme un trader, il a fait tanguer la CRTV C’est à cause de lui qu’il n’y a plus de télévision d’État au Cameroun !

Mais non le professeur Gervais Mendo Ze n’est que la crapule exhibée pour faire diversion