Le premier ministre,Joseph Dion Ngute, dans le cadre de sa mission de paix en zone anglophones a confié aux ex-combattants sécessionnistes que le chef de l’Etat est pleinement disposé à ordonner un recrutement spécial dans l’armée en leur faveur.

« Le président Paul Biya en tant que père, votre père, a compris que vous avez commis une erreur mais, il a décidé de vous accorder une seconde chance. Saisissez-la, parce que votre avenir est devant et il est prometteur », a t-il déclaré

35 désormais ex-combattants dont six femmes, ont déposé les armes et ont rejoint le centre régional de désarmement, de démobilisation et de réintégration du Nord-Ouest.

La radio d’Etat, CRTV , rapporte que ces anciens miliciens repentis, ont chanté l’hymne national d’un Cameroun un et indivisible pour exprimer leur engagement à ne plus prendre les armes contre la patrie.

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur