Tibor Nagy,

Un Etat de "l'Ambazonie" n'est pas une option réaliste pour résoudre la crise qui secoue les régions anglophones du Cameroun, a déclaré le sous-secrétaire d'Etat américain en charge des Affaires africaines, Tibor Nagy.

Tibor Nagy, qui comparaissait devant la commission des affaires étrangères du Congrès américain jeudi 16 mai, a déclaré qu'il n'était pas possible de parler de la sécession comme solution à la crise, mais de faire pression sur le gouvernement camerounais pour qu'il ouvre un dialogue élargi.

Je ne crois pas (une séparation permanente des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest est possible), les États-Unis sont conscients de l'intégrité du Cameroun ».

Il a poursuivi en critiquant le traitement de la crise par le gouvernement et a déclaré que des sanctions pourraient être imposées au Cameroun si le gouvernement n'ouvre pas un dialogue inclusif.

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article: +237 699 73 98 60

Articles du même auteur