Incendie de la SONARA et marche du MRC : le ministre Momo établit le lien

Cogito ergo sum: Et si les marches des 1er et 8 juin étaient un leurre pour détourner notre attention de Yaounde et incendier tranquillement la Sonara? C’est la strategie du toréador.

J’ai été tres étonné que ces marches Blanches,(comme les Blancs, pourquoi pas jaune ou rouge ni noire?)soient organisées sur deux jours comme si les organisateurs avaient prevus l’echec du premier jour. Pourquoi le 1er et le 8 juin?

Voici ce que je crois. Les ennemis du Cameroun ayant constaté que le peuple ne croyait pas a la fable du hold up electoral qui relève théoriquement de la stratégie de la masse critique que j’avais dévoilée au lendemain du 20 juillet 2018 et pendant la campagne electorale, ont décidé, sous les conseils stratégiques et tactiques d’une puissance étrangère qui convoite les richesses pétrolières et gazières de notre pays, de passer a la vitesse supérieure. S’étant rendu compte que la majorité de la population soutient son « vieux » président qui s’entête a refuser de signer les contrats pour exploiter abusivement notre petrole, ont décidé de faire en sorte que la population se retourne contre son president et le déteste.

Ainsi ils pourront réussir ce qu’ils ont échoué jusqu’a maintenant, a savoir organiser une révolte populaire pour renverser le régime et les institutions républicaines et remplacer le president par un autre qui a promis de leur vendre nos richesses.

Et pour atteindre cet objectif ils nous frappent en plein coeur: Empêcher la Sonara de distribuer encore le carburant aux usagers et clients. Ainsi l’essence et le kérosène vont manquer. Les taximen, les transporteurs, les mototaximen, les citoyens vont manquer les carburants ou les prix vont augmenter et ils vont entrer de plus en plus en colère et en grève et détester le president. Sans savoir qu’ils jouent le jeu des prédateurs. Ainsi ils seront tapis dans l’ombre pour exciter la population de faire la révolte pour renverser le president.

Voila le plan qui vient d’être mis en route. Si nous ne trouvons pas la parade rapidement, notre peuple va être manipule contre son propre pays comme la Libye et l’Irak. D’ailleurs je crois qu’ils ont modifié le premier plan qui consistait a tuer environ dix marcheurs eux mêmes pour faire porter le chapeau par le gouvernement afin de faire intervenir la communauté internationale, mais il n’y a pas eu assez de foule pour faire illusion.

Et le défilé du 20 mai auquel tout le monde a assisté a montré que le president Biya était aimé de la majorité de son peuple. Alors il ne leur reste que la procédure de l’action directe par des attentats, puisqu’ils ont échoué avec Boko Haram et Les ambazoniens.

Les jours prochains exigent une vigilence de tous les instants et une alerte generale sur tous les points névralgiques ou sensibles du pays, le pont sur le Wouri, les Cuves d’essence, les banques etc. L’action directe vient de commencer mes chers compatriotes.

 

# Fo’o Dzakeutonpoug

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur