Cameroun : la fête du Ramadan dans une situation de guerre dans le Nord-ouest.

L’insécurité qui règne dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays va pousser les musulmans de cette partie à célébrer dans une atmosphère de peur et de psychose.

Selon Sheihk Said Wiysanyuy, imam adjoint de la mosquée centrale de Bui dans le nord-ouest, la fête ne sera pas célébrée dans des lieux de prière ouverts, contrairement aux années précédentes, en raison de l'insécurité qui règne.

Les prières auront plutôt lieu dans les différentes mosquées au lieu des lieux de prière en plein air, pour des raisons de sécurité.
Le département du Bui a été témoin d'une recrudescence de violence au cours des derniers mois avec des affrontements réguliers entre les forces de sécurité et des combattants séparatistes, des incendies de maisons et pillages de propriétés.

Plusieurs personnes ont perdu la vie dans la localité à la suite des violences, et plusieurs autres ont fui dans les buissons.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur