Embastillé, Mamadou Mota appelle le peuple à se soulever contre le régime de Paul Biya

Mamadou Mota

Le vice-président du MRC, Mamadou Mota, a été embastillé samedi 1er juin 2019, son seul crime, c'est d'avoir manifesté pacifiquement contre le régime bientôt quarantenaire de Paul Biya. Du fond de sa cellule, le numéro 2 du parti de Maurice Kamto, qui lui aussi croupit dans les geôles, appelle le peuple à sortir samedi prochain pour manifester contre le régime en place.

À mes compatriotes

Suite à une garde à vue administrative signée de Mr Bea Naseri, gouverneur du centre, je serais désormais à Kondengui.

J’y ai été accueilli comme un étranger attendu. Je remercie monsieur le gouverneur pour cet acte illégal mais qui retire le dernier verrou qui maintenait encore le pays emprisonné. Je remercie les autorités pénitentiaires pour l'accueil.

Pour mes amis politiques, c'est normal. Pour ceux qui pensent que je suis leur frère, ceux qui souffrent comme moi de voir le Cameroun saucissonné par des imposteurs qui veulent maintenir Biya au pouvoir ou se positionner, chers frères je vous invite, samedi. Mototaximen de Yaoundé, de Maroua, de Garoua, de Bamenda, de Ngaoundéré, vous êtes mes frères, nous avons un honneur à préserver. Marchez ! Le sentier se trace par les pas du marcheur. Chers frères taximen, vendeurs à la sauvette.

L'argent de la CAN est le nôtre. Vous aimez le foot, ils vous l'ont refusé par haine, mépris et méchanceté. Je suis en prison , nous sommes les plus nombreux , nous les JEUNES à y être. Mes chers frères, le privilège du jeune n'est ni dans l'alcool ni dans le tramol mais dans le travail Levons nous contre eux, construisons ce pays. Marchons à maroua, à Yaoundé,

Douala, etc.. A ceux qui vous torturent, donnez leur un regard doux. Soyez nombreux à être des prisonniers samedi. Je vous aime !!!

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur