Cameroun-marche de libération : Human Rigts Watch condamne l’arrestation arbitraire des membres du MRC

Cameroun-marche de libération : Human Rigts Watch condamne l’arrestation arbitraire des membres du MRC

Human Rigts Watch a condamné l'arrestation et la détention de plus de 350 partisans du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun le week-end dernier dans plusieurs villes du pays.

L’ONG a déclaré que les arrestations semblaient marquer une autre étape dans la tentative du gouvernement de limiter la dissidence politique lorsque les forces de sécurité camerounaises ont utilisé une force excessive et aveugle pour arrêter les manifestations du MRC.

Notons que près de 90 partisans du MRC ont été libérés depuis les arrestations de samedi, mais plusieurs autres ont été emmenés directement à Kondengui, dont le Vice-président du parti Mamadou Yacouba Mota.

Les membres et sympathisants du MRC restent en détention. Ceux libérés, affirment qu'ils ont été détenus sans possibilité de consulter un avocat au secrétariat de l'État à la défense(SED) de Yaoundé, une prison où Human Rights Watch a documenté l'utilisation de la torture.   

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected]om, (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu