Coopération : Le Canada propose son aide au Cameroun pour le développement du secteur Eau et Energie

Le 31 mai 2019 Nathalie O’Neil, Haut-commissaire du Canada au Cameroun a échangé avec Gaston Eloundou Essomba, le Ministre de l’Eau et l’Energie.

C’est à Yaoundé que Nathalie O’Neil a été reçue en audience par Gaston Eloundou Essomba, le vendredi 31 mai 2019. L’audience qui s’est déroulée sur un air convivial, a porté sur les axes de collaboration que le Cameroun et le Canada pourraient avoir dans le développement du secteur Eau et Energie.

Le Canada, se dit prêt à apporter son expérience et le Cameroun avec son fort potentiel se présente comme une véritable niche à explorer. «Le Canada et le Cameroun ont des relations de longues dates, et nous pensons que les dossiers dont le Ministre est responsable sont des dossiers dans lesquels le Canada a beaucoup d’expertise tant du côté de l’énergie que de l’eau… Nous sommes donc venus discuter de la collaboration possible entre nos deux pays tant du côté hydro que des autres formes d’énergie. On continue des discussions avec l’espoir qu’on pourra arriver à de bons partenariats», a déclaré face à la presse Nathalie O’Neil. Il faut savoir que le Canada est un partenaire de longue date du Cameroun. Ces dernières années la coopération bilatérale a connu des évolutions dans plusieurs domaines notamment en matière économique et commerciale, culturelle et des Droits de l’Homme.

Le Partenariat jugé «fructueux» entre le Groupe Bombardier et Camair-co a été mis en exergue, de même que l’intervention des entreprises canadiennes dans la réfection des stades devant abriter certains matchs à l’époque de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 à Douala. Il convient de souligner que la prospérité économique, la promotion des valeurs démocratiques, le respect des droits de la personne, la bonne gouvernance, le bilinguisme officiel et la sécurité régionale constituent les piliers de la coopération entre les deux pays. Le Canada encourage les efforts concrets déployés par le Cameroun dans ces domaines. En plus des secteurs suscités, l’éducation fait aussi partie des domaines de coopération.

En 2017, le Cameroun était le cinquième pays d’origine pour les étudiants internationaux en provenance de l’Afrique (après le Nigéria, le Maroc, l’Égypte et la Tunisie), avec 1 870 étudiants camerounais au Canada.

 

AgenceCamerounPresse

Redigé par: Eric Adjouda.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur