Cameroun : Un groupe d’avocat exige la libération de Me Ndoki.

Michelle Ndoki

 Des avocats camerounais ont demandé au gouvernement de libérer Michelle Ndoki, une avocate derrière les barreaux depuis plus de deux mois.

Lors de l'ouverture de l'année judiciaire à Yaoundé le vendredi 7 juin, les avocats ont exhorté le gouvernement à libérer Michelle Ndoki et d'autres collègues incarcérés à travers le pays.

S'adressant à l'assemblée des avocats, le président de l'Ordre des avocats camerounais, Tchakounte Patie, a déclaré que la place de leurs collègues incarcérés était à la barre et non dans les prisons.

En réponse aux avocats, le ministre délégué au ministère de la Justice, Jean De Dieu Momo, a déclaré qu'il était important de séparer l'avocat du citoyen ordinaire lorsque l'on examinait les questions, car aucun citoyen n'était au-dessus de la loi.

Il a ajouté que les avocats sont tous détenus en tant que citoyens soupçonnés d'avoir commis un crime et qu'ils n'ont rien à voir avec leur profession d'avocat.

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur