André Noël Essiane, maire de Sangmelima

Ce haut cadre du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) veut désormais mettre ses menaces à exécution.

André Noël Essiane, maire de Sangmelima, et président de la section RDPC Dja et Lobo I, sur fond de chantage, menace de quitter le parti des flammes pour rejoindre le MRC, si jamais Paul Biya ne n’exécute pas en faisant de lui un ministre de la république.

Lire la grande enquête du journal L’Avocat, en kiosque ce lundi 24 juin 2019.

64807209_2494852207205966_6410234381427802112_n.jpg

Redigé par: Yann Vlad Atanga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 699 73 98 60

Articles du même auteur