Monseigneur FOTEM CORNELIUS ESUA retrouve la liberté après avoir passé une nuit aux mains des présumes séparatistes.

Selon les informations, l’homme de Dieu a été enlevé en compagnie de son chauffeur hier mardi 25 juin non loin de la localité de Njinikejem, région du Nord-Ouest.

Les circonstances de leur libération demeurent floues, mais une source non officielle indique qu’ils auraient été libérés suite aux négociations engagées entre l’archidiocèse de Bamenda et les séparatistes

L’on apprend aussi que cette situation a créé une discorde dans les rangs des séparatistes. Certains ont appelé à sa libération immédiate pendant que d'autres étaient pour sa rétention.

Redigé par: Liliane EYenga

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur