Cameroun-microfinance : comeci en quête de regain de santé dans les caisses

https://237actu.com/Cameroun-microfinance : comeci en quête de regain de santé dans les caisses
Économie

Cameroun-microfinance : comeci en quête de regain de santé dans les caisses

Les raisons sont simples. En effet, depuis sa mise sous administration provisoire en 2018, la microfinance chiffre ses pertes à plus de 8 milliards de FCFA depuis 2017.

Cette perte sèche est le fait de l’échec du recouvrement forcé des créances. Pour tenter un sauvetage, indique le procès-verbal de l’assemblée générale extraordinaire, quitus a été donné à l’administrateur provisoire de procéder à l’augmentation de capital de l’EMF à hauteur de 3 milliards de FCFA par phases, « en fonction de la situation et des besoins de la société ».

En difficulté depuis 2016, la Commission bancaire de l’Afrique centrale (Cobac) a décidé, le 16 janvier 2018, de mettre cette microfinance camerounaise sous administration provisoire « au regard de la situation financière et prudentielle critique de la Comeci et compte tenu de l’incapacité de ses dirigeants sociaux à restaurer la solvabilité de cet établissement ».

La Cobac a alors désigné un administrateur provisoire en la personne de Bernard Mvogo, pour un mandat de six mois. Jusque-là, la situation ne semble pas s’améliorer.

Redigé par: Joseph k.

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu