Crise anglophone : les leaders séparatistes acceptent la Suisse comme médiateur pour un dialogue inclusif

Crise anglophone : les leaders séparatistes acceptent la Suisse comme médiateur pour un dialogue inclusif

Plusieurs dirigeants du mouvement séparatiste de « l’Ambazonia » se sont engagés à prendre part au processus de négociation engagé par la Suisse en vue de trouver une solution durable à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

Les dirigeants ont fait cette déclaration jeudi 27 juin, le jour même où le gouvernement suisse a annoncé que les deux parties en conflit avaient sollicité leur intervention pour le dialogue.

Les dirigeants d'au moins huit groupes du mouvement séparatiste se sont réunis en Suisse du 25 au 27 juin pour un « atelier» lors duquel le gouvernement suisse a proposé de faire office de médiateur.

Tout en soulignant que le dialogue n’a pas encore commencé, les dirigeants des différents groupes des mouvements séparatistes insistent sur le fait qu’ils sont pour le rétablissement de l’indépendance du Sud-Cameroun et ont exhorté les autres pays à apporter leur soutien au processus de négociation.

Sujets liés

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur

Vivez une meilleure expérience en utilisant notre application mobile
237 Actu.
Vous pouvez télécharger gratuitement celle qui s'installe sur votre téléphone en cliquant sur un des boutons ci-dessous.

Non, plus tard, Merci!

237 Actu