18 étudiants Camerounais ont été exclus de tout examen public organisé par le ministère de la fonction publique et de la réforme administrative pendant quatre ans.

L'information a été rendue publique dans un communiqué de presse signé vendredi 5 juin dernier par le ministre de la Fonction publique et de la réforme administrative, Joseph Le.

Il s’agit notamment de : Abougne Luc Kevin, Bao, Dongma Didier, Elomo Mbarga Ingrid, Enam Ndongo Davy, Essomba Victor Rolland, Essouma Etoundi Jean, Etoundi Anzangue Paulin, Foko Nanfa Adrien, Goumtsop Meyouto Borice, Makam Sigha Christelle, Mboutchouang Tchomte Leni, Martial Noah, Emmanuel Brice, Guyin Paulin Ouafeu Tonkam, Diane Diane Tsmoon Dogmo, Tchatchouang Nguinang Desiré Maturin.

Cette interdiction fait suite à une fraude qu’ils ont effectuée lors de l’examen d’entrée au niveau 1 de l’Institut de formation et de recherche démographique (IFORD), baptisé IFORD en avril dernier).

Après avoir été interrogés par des fonctionnaires du service chargé des affaires disciplinaires et administratives au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, ils ont été poursuivis en justice et déclarés coupables de fraude.

 

 

Redigé par: Mounir Luqman

Proposer un article par courriel: [email protected], (Whatsapp) +237 679 44 90 87

Articles du même auteur